Carnets de référencement à Lausanne

à propos du référencement d'un site web

Janvier 2012

Référencement Google : dialogue sur la confusion

Résumé des épisodes précédents :
Après la rédaction de mon billet sur le référencement Google suisse en Amérique latine, La Muerte s'invita pour jouer aux échecs le sort de l'espèce humaine. J'avais très tôt préféré le jeu de dames ; de toute évidence l'humanité touchait à sa fin.

- Échec et mat, La Muerte. C'est inouï, je viens de sauver Homo sapiens.

- Mmm... J'avais la tête ailleurs.

- Je rêve, tu es nulle aux échecs.

- Je pensais au référencement Google.

- Excuse pitoyable.

- A vrai dire, un choix de Google m'obnubile.

- On parle du même Google ?

- Le Google qui a choisi de présenter en haut de page les liens payants d'une manière quasi identique aux résultats du référencement naturel plus bas.

- J'ignorais que tu t’intéressais au web, tiens.

- Don't be evil, et je m'y connais, cela veut dire ne sois pas diabolique. Or c'est exactement l'impression que laisse un service qui enduit à la confusion.

- La Muerte, Google ne se risquerait pas à détruire le référencement naturel qui a fait sa renommée !

- Pourquoi, en catimini, rendre les liens payants quasi identiques aux résultats pertinents du référencement naturel si ce n'est pour parasiter leur crédibilité ?

- Il es clair que pour un néophyte il est difficile de voir la différence entre des liens commerciaux - devenus des "adresses pour référencement" - et les résultats pertinents de l'algorithme – dorénavant des sibyllins "autres résultats". Mais je me demande en quoi le référencement Google d'un site Internet te regarde.

- SEO de Lausanne, je suis La Muerte, j'aime la détérioration, la confiance perdue, quand l'aveuglement brouille les hommes et tout ça. Mais je suis encore plus impatiente de l'apparition d'une véritable intelligence artificielle.

- Toi ?

- Hélas, je désespère. Comment sauraient-ils faire une machine intelligente, occupés qu'ils sont à se mentir ? Une véritable intelligence artificielle verra le jour si un système prend conscience de sa finitude. Ce jour, vous aurez chaud, mais alors je pourrai au moins frapper à la porte d'une machine pour l'emporter pour de bon on the cloud.

- Ton humour est très personnel.

- Tu n'imagines pas. Je vais même sur Bing.

Retour

Référencement Internet Suisse

Contact

myimageconcept.ch
Référencement Google Suisse - Lausanne - Genève

Référencement site Internet