Carnets de référencement à Lausanne

à propos du référencement d'un site web

Juillet 2013

Référencement de Bernard Vitet

Bernard Vitet était absolument lucide de la réputation de dilettante que l'on lui faisait sur le web. Cela le contrariait un peu mais il laissait faire, comme à son habitude.

Cela le contrariait tout de même assez pour accepter que j'écrive au Ministre de la Culture français d'alors, un Monsieur qui devait s'appeler Mitterrand, afin de lui demander une aide au financement du travail de documentation d'un site qui compilerait les traces de l'incroyable légat de Bernard comme compositeur, interprète et créateur d'instruments (ici, dans Wikipedia). Il n'y a pas eu de réponse. Et le site ne vit pas le jour.

Bernard s'en fichait. Il n'avait même pas d'ordinateur (il n'aurait pas su s'en servir), le web ne lui disait rien personnellement, bien qu'ayant compris qu'en laissant la place, d'autres se serviraient de son nom comme faire-valoir. Il était ainsi, Bernard. L'idée même de promotion lui hérissait le poil.

Il était un artiste allergique au show business. Il a fui la gloire, le succès, les concours de popularité, mais marqué la musique du sceau des géants ; de grande classe, il prit soin à choisir amis et pique-assiettes. Bernard Vitet était un rebelle incroyablement créatif et généreux, un savant et homme d'esprit qui dans la contrariété pouvait entendre la procrastination comme ultime résistance. Jamais aux frais d'un ami. Le contraire d'un dilettante. Ce créateur hors-normes a résisté avec une force admirable aux aléas morbides ayant jalonné son existence.

Son amitié fidèle et ses fulgurances ont illuminé ma vie. J'envoie ce billet dans le web comme une capsule dans l'espace – pour un homme regretté qui pensait le concept d'âme comme une vaste fumisterie.

Adieu, Bernard.

My image concept - Consultant en référencement suisse

Carnets de référencement à Lausanne

Contact

Seo - Consultant en référencement à Lausanne